espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

Le café : il vous donne de l'énergie mais en consomme aussi !

Il s’en est vendu 5,5 millions d’exemplaires rien que dans l’hexagone en 2016. Et encore ! On ne compte ici que les 2 types de cafetières électriques : à filtre et à capsule. Autant vous dire que la cafetière est un appareil très très répandu dans nos contrées !

Alors forcément, mise bout à bout, la consommation électrique nécessaire pour faire fonctionner cette multitude d’objets du quotidien devient énorme.

En termes d’impacts environnementaux, on pourrait rajouter la montagne de déchets engendrée par les capsules ou le fait que le café est cultivé très loin de là où il est cultivé mais le Doc serait mal placé pour vous culpabiliser étant donnée sa consommation quotidienne de caféine…

Concentrons-nous donc sur l’énergie… comment la limiter en continuant de boire du café ?

Commençons avec les cafetières à filtres :

Comme d’autres appareils de la vie courante (lave-linge, bouilloire, etc), la consommation d’énergie est avant tout liée au chauffage de l’eau.

Le 1er conseil est donc d’adapter le volume à vos besoins : inutile de faire couler une cafetière entière si vous êtes seul et n’avez que 5 minutes avant de partir au travail.
Ensuite, si votre cafetière est équipée d’une plaque chauffante, éteignez-là !
Non seulement cette plaque continuer à consommer beaucoup d’énergie mais en plus votre café va prendre un goût de brûlé.

L'astuce du Doc ? Vous souhaitez tout de même garder votre litre de café au chaud ? Sortez un bon vieux thermos de votre placard, il fera parfaitement l’affaire !

Passons aux cafetières à capsules :

Ici aussi, le chauffage de l’eau constitue le gros de la consommation.

En effet, une fois votre tasse remplie, la machine va tout de suite se mettre à chauffer l’eau pour le prochain café.

Alors, après le dernier café servi, on éteint la cafetière !

Pour les 2 types de cafetières :

Même si vous êtes un.e habitué.e du café, votre cafetière passe la très grande majorité de sa vie sans être utiliser... mais en veille !

Et, tout comme de nombreux appareils électriques, il est possible que la consommation induite se révèle finalement plus importante que celle nécessaire à son fonctionnement...

On n’hésite donc pas à éteindre la cafetière voire là a débrancher.

L'astuce du Doc ? Enfin, qui dit chauffage de l’eau dit dépôt de tartre et donc, petit à petit, surconsommation pour la production d’eau chaude. Un détartrage régulier est donc une clé des économies d’énergie !

Vous avez lu ce texte jusqu’au bout mais êtes un peu frustré car vous ne buvez que du thé ou de la tisane ?
Ce n’est pas grave, les conseils proposés sont absolument valables pour une bouilloire ! ;)

Bonne boisson chaude à tou.te.s.


Aller plus loin ? Une formation Dr Watt débute peut-être prochainement proche de chez vous !