espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

L’étiquette énergie, qu’est-ce qui va changer ?

​Depuis 1994 l’affichage de l’étiquette énergie est obligatoire dans les magasins ou sur internet pour l’électro-ménager en vente.

L’étiquette énergie donne une indication simplifiée aux clients sur la consommation d'électricité et/ou d'eau des appareils électriques sous la forme d'une échelle de lettres. On y trouve également d’autres informations précieuses lorsque l’on chasse les watts.

Ci-dessous pour exemple, l’étiquette énergie d’un téléviseur :

L’évolution du marché a rendu l’étiquette trompeuse !

L’étiquette créée en 1994 proposait une échelle de A à G.

Les années passant, les fabricants ont fait des progrès techniques, et ont fait le nécessaire pour ne pas voir leurs produits dans des catégories G ce qui était peu vendeur. Selon l’Ademe, l’étiquette énergie a permis d’améliorer la performance énergétique de l’offre industrielle de 37% en 10 ans.

Ce faisant, l’échelle s'est complexifiée et différenciée en fonction de chaque type d'appareils, avec des appareils pouvant atteindre A+, A++ et A+++.

Sur certains équipements, les produits de catégorie B à G ont tout simplement disparu du marché. Si l’étiquette énergie des réfrigérateurs affichée va de A+++ à D, les appareils classés de A à G ne peuvent plus être mis sur le marché depuis juillet 2012 ! En achetant un réfrigérateur A+ on pense acheter un produit performant et économe alors qu’il s’agit de la classe la plus énergivore de cette catégorie

La bonne nouvelle pour les consommateurs

Une nouvelle directive européenne revient sur une échelle unique de A à G pour toutes les catégories de produits et supprime les classes de A+ à A+++. Les étiquettes seront de nouveau plus lisibles et en accord avec les évolutions du marché, il sera ainsi plus facile de repérer les appareils réellement performants. Cette directive est applicable depuis le 1er août 2017 mais un délai a été accordé aux magasins pour modifier l’affichage de l’étiquette. Les nouvelles étiquettes devraient être disponibles à partir de fin 2019.

Donc d’ici là on ouvre l’œil, et on prend son temps si un achat est prévu. Bien souvent la consommation électrique de vos appareils pèse plus sur la facture que l’achat en lui-même. Ancienne étiquette ou nouvelle, la meilleure comparaison que vous pouvez faire est en kWh : cette indication apparaît sur les deux !

Et souvenez vous que si vous avez besoin d'une référence le guide Topten est une source fiable.

La bonne nouvelle pour la sobriété énergétique

La nouvelle réglementation devrait simplifier la lecture pour les consommateurs et les pousser à acheter des produits plus performants d’un point de vue énergétique. La Commission européenne estime que cette nouvelle échelle énergie devrait permettre l'économie annuelle de 200 térawattheures (TWh) à l'échelle du continent à horizon 2030.

Aller plus loin ? Une formation Dr Watt débute peut-être prochainement proche de chez vous !